Faire du PTC : Peut-on fabriquer et consommer du Buddha Blue légalement ?

Mag Russia2017.comCigarette électroniqueFaire du PTC : Peut-on fabriquer et consommer du Buddha Blue légalement...

Vapoter est la nouvelle tendance en France, vous pourrez utiliser divers arômes avec votre cigarette électronique, afin de profiter des joies du vapotage, en découvrant différentes saveurs et parfums.

Il existe un choix important de e-liquide, avec des goûts gourmands, tels que le chocolat, brownies, ou plutôt fruités, ou même boisés.

La cigarette électronique est aussi très utile pour le sevrage tabagique, car celle-ci peut réduire deux fois plus vite cette addiction.

Certaines pratiques illégales de la cigarette électronique, consistent à fumer du PTC, afin de ressentir d’autres sensations, mais c’est quoi le PTC ? Et peut-on faire un e-liquide au PTC ?

Qu’est-ce que le PTC ?

PTC, acronyme de “Pete ton crâne” qu’on appelle aussi Buddha Blue, est un stupéfiant très utilisé par les jeunes, pour ressentir des sensations fortes.

Celui-ci est vendu illégalement en e-liquide, et est utilisé par les consommateurs, dans leurs cigarettes électroniques pour vapoter.

Cette drogue de synthèse est un cannabidiols toxique, fabriqué en Inde.

Sa composition, qui est aujourd’hui floue, est similaire à celle des THC, la célèbre drogue néfaste, utilisée dans les joints.

Voici tout ce qu’il faut savoir sur le PTC.

  • Depuis sa découverte, le PTC est utilisé dans le monde, notamment chez les jeunes, de façon illégale.
  • Cette drogue peut avoir des conséquences dramatiques sur la santé des consommateurs, et peut même être mortelle en cas d’overdose.
  • Depuis 2017, les e-liquides composés de cannabis de synthèse, dont le PTC, sont strictement interdits en France.
  • Fumer du PTC est un délit, qui vous expose déjà à de graves répercussions sur la santé, mais surtout à des soucis avec la justice.
  • Le PTC est surtout utilisé dans les e-liquides pour le vapotage.

Peut-on faire du PTC pour vapoter ?

Le booster Cannabidiols et e-liquides au PTC sont prohibés en France, et ne sont donc pas vendu dans les nombreuses enseignes de vapotages.

L’achat de e-liquide au Buddha blues, illégalement, peut vous exposer à de graves dangers.

Vous pouvez fabriquer votre propre e-liquide au CBD, en achetant vous-mêmes les divers ingrédients dans les boutiques spécialisées en vente de matériel de vapotage.

Sans y ajouter de booster PTC, pour vapoter sereinement en légalité.

Ensuite, vous n’avez qu’à vous lancer dans la conception de votre e-liquide, en suivant tout de même quelques règles de dosage, ci-dessous.

  • La base compose 80 % à 90 % d’un e-liquide, celui-ci se compose de propylène glycol et glycérine végétale, pour la densité de la fumée inhalée.
  • L’arôme est l’élément qui va donner le goût et le parfum de votre cigarette électronique, vous pouvez un ou plusieurs selon vos goûts, mais à 10 % ou 15 % du dosage.
  • Le booster est généralement composé de nicotine, celui-ci est facultatif, très utilisé pour le sevrage tabagique.
  • Le booster peut aussi être au CBD qui est légal, et au PTC, qui n’est pas vendu en boutique, car cette drogue est strictement interdite en France.
  • L’additif est la touche finale de votre e-liquide, ce produit sert à intensifier l’arôme choisir, et à relever le goût de votre vapotage, ce produit est facultatif.

En bref, vous pouvez tout à fait faire votre e-liquide au CBD, qui est un cannabidiols de synthèse légale en France, par contre le PTC est une drogue dangereuse totalement interdite.

Il vous suffit simplement de mélanger les différents composants de votre e-liquide selon le dosage indiqué, afin d’obtenir votre e-liquide maison.

Munissez-vous de gants, ainsi que de lunettes de protection, car n’oubliez pas que vous manipulez des produits chimiques.

Pour votre bien-être, n’utilisez que des produits légaux, vendus dans une boutique officielle de matériaux de vapotage.

Pourquoi faire soi-même son e-liquide ?

Les e-liquide au PTC, qui sont généralement des substances bleu, ou des booster pour Buddha blues, sont des drogues très dangereuses pour votre santé, à éviter fortement.

Il existe des boosters au CBD, acronyme de Cannabidiols, que vous pouvez ajouter à votre e-liquide, afin de fumer toute en légalité, à l’aide de votre cigarette électronique.

Faire votre propre e-liquide pour profiter de séances de vapotage optimales, ne demande pas d’être un chimiste aguerri, simplement de suivre les instructions.

Le mélange est facile à faire, et donc accessible à tous !

Faire des économies

Acheter les composants de son e-liquide, et faire le mélange soi-même, au lieu d’acheter un e-liquide tout prêt, directement en magasin, coûte beaucoup moins cher.

Vous ferez donc des économies conséquentes avec le temps.

Mieux doses ses composants

Avec le temps, vous pourrez adapter le dosage des composants de votre e-liquide selon vos goûts.

Notamment les arômes, vous pouvez ajouter le nombre de parfums que vous voulez, selon vos préférences.

Les effets négatifs du PTC

La loi française est très stricte en ce qui concerne les drogues, fumer du PTC est donc strictement interdit en France.

Cette drogue de synthèses, qui a été créée à l’origine pour être utilisée par les laboratoires, pour tester les effets des cannabidiols sur le corps humain, est aujourd’hui fumé par les jeunes.

Vapoter avec ce type de produits toxiques, même à dose réduite, peut avoir de graves conséquences sur l’organisme.

Comme toutes les drogues, le PTC va vous faire planer, avec une sensation de détente et d’euphorie extrême, mais pas sans effets négatifs.

Voici quelques effets négatifs du PTC sur la santé.

  • Délires et hallucinations, et même perte de connaissance.
  • Problèmes cardiaques et respiratoires.
  • Impulsions et agressivités.
  • Délires paranoïaques et démence au long terme.
  • Maux de tête intenses, ainsi que la sensation de chaleur.
  • Dépendance lors de prise régulière de cette drogue.

Bien qu’en France, cette drogue n’a pas fait de victime, celle-ci en a fait plusieurs en Europe, ainsi que dans le reste du monde.

Si vous êtes dépendant du PTC, il est tout à fait possible de se sevrer, en demandant de l’aide auprès d’organisme spécialisé, afin de nuire à cette addiction.

Lors d’une intoxication au PTC, due à une prise trop importante de cette drogue, les conséquences peuvent être dramatiques sur la santé du consommateur, tel qu’une crise d’angoisse, avoir du mal à respirer, et vomissement.

Dans ce cas, il faut immédiatement contacter les urgences, sans vous déplacer, car il est fortement déconseillé de conduire, quand on a consommé ce type de drogue.

Vous voulez consulter autre chose ?